Visite

Le château

Vers l'année 1660 le petit fils des époux LE MINTIER/BOCAN: Jean LE MINTIER, l'un des 100 gentilshommes de la Maison du Roi (Louis XIV), qui fut aussi Gouverneur de Compiègne, délaisse le Manoir devenu trop exigu pour les besoins de sa famille et entreprend de faire bâtir le château actuel.

Ce château toujours habité par la même famille, offre un bel exemple d'architecture Louis XIII.

Dans l'odeur des pelouses fraichement coupées, le château se dresse imposant avec ses larges façades ; ici tout est calme et reposant : la seule rumeur que l'on peut entendre est le chant de centaines d'oiseaux.

Ce qui frappe d'abord c'est l'aspect des pierres tirées des carrières voisines de schiste ferrugineux de Béganne ; et le soir venu, lorsque le soleil baigne au plus fort de son éclat ou lorsqu'il commence à descendre, cette façade de rouge sombre, prend un éclat rosé qui lui confère une grande douceur.

L'entourage des portes et fenêtres est fait du granit de Péaule et le tout est adouci par la blancheur du tuffeau, pierre également utilisée pour les lucarnes, pierres qu'on a fait venir par bateau jusqu'à Folleux.

Au fronton on voit au sud les armes des LE MINTIER qui se lisent « de gueule à la croix engrêlée d'argent » et au fronton Nord ont été ajoutées les armes des BOCAN de LEHELEC qui se lisent « d'azur à une bande d'argent chargée de trois croissants de sable et accompagné de deux trèfles d'or ». chateau de léhélec

Les dépendances

Le château de Léhélec et ses dépendances Edifiée sur une terrasse la demeure domine du côté sud la perspective offerte par 3 cours successives bordées par des bâtiments de service, datant du 16ème siècle, et fermée par un vaste étang.
Elevées sur un seul niveau, comme l'ancien Manoir toujours conservé, cers constructions coiffées de toits dits « à la pagode », présentent une alternance régulière de lucarnes Renaissances dont les frontons alternent le triangle et le plein cintre. Vieux Manoir de Léhélec Le tout autrefois entouré de murs, avec porte cochère et porte piétonne.

Tout cet ensemble majestueux est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques et est toujours habité par la même famille depuis 13 générations.
Son architecture n'est pas tellement courante en Bretagne.

Pierre de LA CONDAMINE, en parlant de son passage à Léhélec, garde le souvenir de la « belle demeure Morbihannaise si bien présentée dans ses recueillements séculaires qu'on ne peut y songer sans voir l'histoire donner la main à la légende ».

La restauration de Léhélec se poursuit, malgré les difficultés : l'ouvrir au Public, c'est permettre une meilleure connaissance de la vie d'autrefois et contribuer à la mise en valeur du Patrimoine Historique du Morbihan.

La visite extérieure du château, du Manoir et de ses dépendances, du four à pains, du vieux puits, du pigeonnier, de l'ancienne chapelle du 15ème siècle (une des plus anciennes du Morbihan) qui a été brulée à la Révolution, mais dont il y a encore de beaux restes, dont un mur avec des meurtrières car c'était une chapelle défensive, et enfin la visite d'une découverte fabuleuse qui vient d'être mise à jour à Léhélec : Stèle et Tumulus Vénète datant du 5ème siècle avant J.CV, tout cela vous permettra d'apprécier l'âme de cette belle propriété.

© KADOCOM 2010-2017